Que coûte un salarié à votre entreprise ?

coût d'un salarié
User Rating: 4.5 (3 votes)

Élaborer un plan d’affaires, réévaluer votre masse salariale, recruter de nouveaux salariés… Chacune de ces décisions nécessite de se poser la bonne question : quel est le coût d’un salarié ? Comment calculer un salaire brut, un salaire net et un salaire total ?

Le calcul du salaire

Il comporte plusieurs étapes correspondant aux différentes composantes du salaire : salaire brut, charges salariales, charges patronales… Le salaire net qui est la valeur effectivement perçue par l’employé est un élément qui agrège plusieurs composantes. Il intègre le salaire brut amputé des cotisations sociales qui incombent au salarié. Le salaire brut comprend les primes, les heures supplémentaires et le salaire de base. Le calcul de celui-ci doit tenir compte de la valeur horaire du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance). Celle-ci est de 9,53 euros, soit 1445,38 euros le mois. Les charges salariales, incombant au salarié, sont estimées à 22% du salaire brut. Quant aux charges patronales, elles représentent 42% du salaire brut.

 

Salaire Net au SMIC: 1128 euros                                                                                                                          Salaire Moyen Net: 2007.4 euros

Salaire Brut au SMIC: 1445.38 euros                                                                                                                    Salaire Moyen Brut: 2449 euros

Salaire Total au SMIC: 2052.96 euros                                                                                                                  Salaire Moyen Total: 3653.47

 

Les salaires dans le privé et le public

Selon l’INSEE en 2010 le salaire net moyen dans le privé était de 2082 euros contre 2459 dans la fonction publique. Cette écart étant tout de fois à mettre en perspectives puisqu’il exclu les salaires de la fonction publique locale (département,communes..) qui avoisinent les 1800 euros net.

Le coût du salaire n’est pas le même dans toutes les entreprises privées. Il dépend de facteurs tels que le nombre de salariés, le secteur d’activité, la fonction… En général, le salaire mensuel brut moyen croît avec la taille de l’entreprise. Ainsi, il peut varier de 2300 euros, pour les entreprises de 1 à 4 salariés, à 3900 euros, pour celles de plus de 5000 salariés.

 

Les Chiffres:

  1. Un salarié de grande société coûte: 5538 euros tous les mois
  2. Un salarié de TPE coûte: 3266 euros tous les mois
  3. Un fonctionnaire national coûte:  4475.38 euros tous les mois
  4. Un fonctionnaire local coûte: 3276  euros tous les mois

Calculer le coût réel d’un salarié

Il existe de nombreux coûts annexes, souvent non pris en compte, mais qui peuvent se ressentir sur le coût total d’un salarié nouvellement recruté : il s’agit des taxes à l’embauche, coûts d’installation (bureau, poste d’ordinateur, etc.), des frais de transport (lorsque la situation de l’entreprise et le lieu d’habitation des salariés l’exigent), du forfait social, etc. Il est judicieux, pour éviter les erreurs, de se référer à des spécialistes (comptable, fiscaliste…) du domaine. Pour ceux qui n’ont pas les moyens, voici comment calculer le coût réel d’un salarié.

Nous prendrons ici l’exemple d’un employé de bureau utilisant peu de matériel et ne se déplaçant pas. Pour les autres cas de figure le calcul se fera au cas par cas!

Au salaire de l’employé s’ajoutent:

Le loyer: 250 euros par mois en moyenne (charges incluses). Comptez en moyenne 10 m2 par employé, ceci inclut les couloirs, archives, wc, coin repas,salle de réunion…soit en ville (donc là où se trouvent les bureaux) un prix au m2 de 300 euros par an (300 euros X 10 m2)/12

L’encadrement: 455 euros Comptez en moyenne qu’un manager gagne 2500 euros net et encadre 10 personnes: (2500*1.82)/10

– Les frais divers: 105 euros pour une structure très très rigoureuse. Informatique et téléphonie (60 euros en partant du principe qu’une petite structure s’acquitte rarement des Licences pour les logiciels utilisés),fiche de paie (minimum 15 euros), remboursement des frais de transport (30 euros). PAS de comité d’entreprise, tickets restaurants…

– Les multiples taxes: 129 euros minimum  CFE (10% du loyer), Taxes pro, formation professionnelle (2%du chiffre d’affaire)…et tout un tas de micro taxes que nous n’évoquerons pas ici. Calcul: CFE 25 euros, taxes pro/formation: 2% du  CA (pour faire simple nous partons du principe qu’un salarié coûte 4000 euros et rapporte 30% de plus qu’il ne coûte: 5200 X 2%=104 euros)

Le coût mensuel d’un salarié de TPE ayant une gestion très rigoureuse sera en moyenne de : 4205 euros par mois

Sachant qu’un salarié travaille 20 jours par mois le coût journalier sera de: 210 euros soit 30 euros de l’heure

 

C’est en calculant avec précision le coût  journalier ou horaire d’un salarié que l’on mesure l’intérêt d’embaucher ou de ne pas embaucher. Bien entendu, à ce coût il faudra ajouter la TVA à 20% ainsi que la marge de l’employeur, elle même taxée à 50%. Ainsi avant de faire appel à une aide extérieur il vous faudra encore vous assurer que votre client est prêt à accepter ce coût global du travail. Pour reprendre notre exemple, la journée serait ici facturée 210 euros+ 30% de marge (c’est un minimum au regard des risques induits par une embauche)+20% de TVA soit: 327.6 euros par jour et par salarié

Dans les faits il est rare de facturer une journée de travail moins de 400 euros ttc

 

6 Comments

  1. Michel Lavaron  /  16 avril 2014, 10 h 35 min Reply

    Un article très intéressant et bien détaillé même si votre conception du contrôle des dépenses est extrêmement rigoureuse. Je ne doute pas que vous teniez votre entreprise d’une main de fer et je comprend que la comptabilité d’une tpe soit très serrée. Pour ma part, bien que je ne sois pas laxiste, mes coûts (charges, loyers,fournitures…) sont nettement plus importants. J’avoue qu’avec le temps (15 années déjà) j’ai tendance à être plus coulant sur les dépenses.

    • Ma boite  /  16 avril 2014, 10 h 48 min Reply

      @Michel C’est pourquoi j’ai clairement précisé qu’il s’agit de calculs basés sur une gestion très stricte. Pour ma part j’avoue avoir un oursin dans le porte monnaie (dans ma vie professionnelle uniquement, dans le privé je n’attache pas beaucoup d’importance à l’argent)….mais j’avoue aussi lâcher peu à peu du leste. Par rapport à mes 3 premières années d’activité, je suis presque dépensier…

  2. FRANCOZ  /  20 novembre 2014, 12 h 52 min Reply

    Une question svp
    Dans votre calcul du coût d’un fonctionnaire ( Fonct. Pub. d’Etat) à 4 475 € pourriez vous me confirmer que vous avez bien incorporé les cotisations employeur de retraite qui sont camouflées dans le budget général de l’Etat au taux de 74,28% pour 2013, contre 17% en moyenne dans le Privé.
    Remerciements et salutations. Robert FRANCOZ 74000 Annecy

    • Ma Boite  /  28 novembre 2014, 11 h 27 min Reply

      Bonjour Robert,

      Merci pour cette précision. Je vous confirme que nous n’avons pas inclus la cotisation employeur de retraite dans le calcul du coût d’un fonctionnaire.

      Bien à vous,

  3. dab  /  29 septembre 2015, 12 h 44 min Reply

    bonjour
    je viens vers vous pour avoir une idée précis de charges patronales et salariales , car j’ai une société de livraison et je compte prendre une secrétaire au SMIC.
    cordialement.

    vikidab@live.fr

  4. DK  /  27 juin 2016, 3 h 05 min Reply

    Bonjour,
    Je suis complètement perdu au moment de calculer même si au départ cela semble si clair en vous lisant.
    Comment puis-je calculer mon salaire brut et min salaire net, lorsqu’on me dit que la subvention allouée à mon poste est de 30 000 euros par an. Mon temps de travail hebdomadaire est de 20 heures pas semaine et mon statut est censé été celui d’un cadre. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dauphine Expert