Les clés du management transversal

management transversal
User Rating: 4.8 (1 votes)

Pratique délicate, le management transversal est pourtant la voie idéale pour donner plus d’élan à son entreprise. Bon nombre de dirigeants l’ont compris et s’évertuent à appliquer ses principes fondamentaux. Mais qu’est-ce qui caractérise un management transversal réussi ? Voici cinq points essentiels pour réussir son management transversal.

1-Agir en architecte

C’est le premier rôle que doit endosser le manager transversal. L’architecte conçoit les plans d’un édifice avant de diriger les travaux de construction. Pareillement, le manager transversal doit analyser en profondeur toutes les étapes d’une mission afin de déterminer le meilleur plan d’action à entreprendre. Quatre modes de management transversal peuvent être utilisés : le mode projet, le mode réseau, le mode fonction récurrente et le mode groupe de travail.

2-Agir en capitaine d’équipe

Agir en capitaine d’équipe c’est promouvoir une bonne coopération au sein des équipes pour obtenir une force collective efficace. Des attitudes démotivantes comme l’individualisme ou un esprit de compétition acharnée doivent être combattues. Se comporter en capitaine, c’est aussi choisir judicieusement les éléments aptes à réussir la mission.

3-Agir en stratège

La stratégie est l’art de combiner des opérations pour atteindre un but. Cet élément est essentiel car des obstacles peuvent entraver la réussite de la mission. En se comportant en stratège, le manager transversal réussira à impliquer fortement les contributeurs. Il peut, pour ce faire, mettre en avant l’expertise acquise au cours du projet, les bénéfices réalisés par l’entreprise, synonyme de contreparties financières pour le contributeur, etc. Il se doit aussi d’être constamment à l’écoute de ses subordonnés.

4-Agir en leader

Agir en leader c’est être au cœur de l’action, coordonner toutes les décisions, être le fer de lance, la référence. C’est aussi régler promptement toute difficulté entre les équipes en favorisant la coopération. Le manager ne doit pourtant pas se comporter en dictateur ; il lui faut écouter les suggestions de ses collaborateurs.

5-Agir en communicant

Le manager transversal doit favoriser une bonne communication au sein des équipes. Lui-même doit communiquer efficacement en ne se contentant pas seulement d’énumérer les grandes lignes d’un planning. Il doit, dès le lancement du projet, susciter l’enthousiasme et l’admiration des contributeurs. Il doit, par ailleurs, les informer régulièrement de ses avancées et communiquer toute information utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dauphine Expert