Le contrat d’avenir : présentation et avantages pour un entrepreneur

User Rating: 0 (0 votes)

Dans le cadre des diverses politiques d’aide de retour à l’emploi, le contrat d’avenir est particulièrement attractif pour les entrepreneurs et les PME. Découvrez les modalités du contrat d’avenir et les aides financières que vous pouvez percevoir.

emploi d'avenir

Les emplois d’avenir

Présentation du contrat d’avenir

Les emplois d’avenir devraient concerner d’ici quelques années environ 150 000 jeunes. Ce dispositif a été mis en place pour favoriser l’intégration des jeunes n’ayant pas de diplôme et/ou peu de qualifications. L’objectif est de miser sur les entreprises qui vont prendre ces jeunes en charge et les former. Voici en quelques mots, le détail du dispositif :

  • catégorie concernée : les jeunes de 16 à 25 ans, voire 30 ans pour les chômeurs handicapés
  • la durée du contrat : la plupart des contrats sont en CDI mais il est possible de signer des CDD de 3 ans et parfois même de 1 an selon le projet professionnel mis en place avec le jeune embauché.
  • la promesse : il s’agit de donner une première expérience professionnelle
  • métiers concernés : plutôt des emplois sociaux ou liés à l’environnement et plutôt dans le secteur non marchand
emploi d'avenir

Les emplois d’avenir

Avantages financiers du contrat d’avenir

Le contrat d’avenir fait partie de la catégorie des contrats aidés, il profite donc d’un fort soutien de l’Etat. L’entreprise qui signe un emploi d’avenir avec un jeune bénéficie d’une aide financière non négligeable du gouvernement :

  • 75 % du salaire brut pour un temps plein est pris en charge pour les entreprises du secteur non marchand
  • 35 % du salaire brut pris en charge pour les entreprises du secteur marchand

Les obligations de l’entreprise en terme de contrat d’avenir

contrat d'avenir

Le contrat d’avenir pour les jeunes

En tant qu’employeur d’un jeune en contrat d’avenir, voici quelques conditions à remplir.

  • l’entreprise doit proposer une réelle première expérience qui soit valorisante et attractive sur le marché de l’emploi
  • les entreprises du secteur non marchand sont plébiscitées : collectivités locales et associations, les hôpitaux, les bailleurs sociaux, les entreprises publiques
  • un tuteur doit être désigné et sera responsable du processus d’apprentissage
  • définir un profil de poste valorisant et ayant un vrai potentiel d’emploi à l’issue du contrat

Vous trouverez de nombreuses informations en vous rapprochant de Pôle emploi et sur le site
lesemploisdavenir.gouv.fr

Images : economie.gouv.fr / infos-emploi.fr / midipyrenees.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dauphine Expert