E-réputation des entreprises : risques et valorisation

risques et gestion ereput

Améliorer son image sur Internet est le défi de bien des entreprises. Malgré les outils virtuels et l’utilisation fréquente des réseaux sociaux, la e-réputation ne se forge qu’avec des méthodes et procédures élaborées.

Les risques d’une mauvaise e-réputation

La réputation d’une entreprise agit sur sa compétitivité et sur son chiffre d’affaires. Une mauvaise image engendre une baisse significative du volume des ventes, entraînant à moyens termes une baisse de la marge commerciale puis, dans les cas extrêmes, des défauts de paiement et des redressements judiciaires.

La e-réputation dépend de plusieurs facteurs étroitement liés aux contraintes du numérique. Premièrement, l‘information retenue par l’environnement du e-commerce (sur les forums, blogs, magazines virtuels…), les avis de consommateurs et leurs échanges en ligne, influent sur le comportement des acheteurs potentiels. Deuxièmement, les risques sont augmentés lorsque l’entreprise est directement visée sur le plan technique (par le phishing, le piratage, le cybersquatting, etc.) ou identitaire (notamment en cas d’usurpation de logo).

Les outils de valorisation de la e-réputation

veille ereput
Logiciel de veille en e-réputation – Digimind

Heureusement, plusieurs solutions marketing existent pour englober la e-réputation dans une stratégie commerciale web performante. Les entreprises les mieux notées du web sont celles qui optimisent les moyens mis à leur disposition pour valoriser leur image. A chaque risque correspond une solution !

  • Le risque d’atteinte à la e-réputation par l’information peut par exemple être contré par la mise en place d’un logiciel de veille qui vérifiera la menace et permettra de l’éliminer.
  • De même, une atteinte technique peut être minime si une plateforme de remplacement (appelée plateforme bêta) prend le relais au moindre problème.
  • En ce qui concerne l’e-identité, le processus doit être entamé dès le lancement du site. Des contenus de bonne qualité diffusés sur des blogs et sur les réseaux sociaux laissent une impression positive. Renouvelés régulièrement, ils sont les témoins de la santé sociale de l’entreprise. La création d’outils adaptés permettant une prise de parole maîtrisée capable de désavouer d’éventuels détracteurs aux moyens d’informations pertinentes et factuelles et de façon active, offre aujourd’hui aux PME et PMI de nouvelles opportunités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *