Quel Cloud open source choisir ?

cloud open source
User Rating: 5 (1 votes)

L’informatique dans les nuages, ou cloud computing, consiste à utiliser la puissance de calcul et de stockage de serveurs distants, loués en fonction des besoins, via le réseau Internet au lieu de serveurs hébergés au sein de l’entreprise.

Il existe des solutions open source permettant de mettre en place une Infrastructure-as-a-Service (IAAS), son propre cloud, parmi lesquelles :
definition cloud open source

Eucalyptus : certainement la plateforme la plus connue depuis que Debian et Ubuntu Server l’intègrent. Il s’agit d’un ensemble de web services, compatibles avec Amazon Web Services (AWS). Cette plateforme intègre un grand nombre de composants open source regroupés dans un produit facile à installer et à utiliser. Eucalyptus peut fonctionner sur une infrastructure virtuelle comme Linux KVM ou VMware. Il existe également une version payante commercialisée par la société Eucalyptus Systems proposant différents niveaux de support.

OpenStack : la plateforme qui monte. Conçue autour d’un ensemble d’outils open source normalisé (Nova, Glance, Swift, Horizon, Keystone, Neutron, Cinder, Heat, Ceilometer, Trove et Sahara dans la dernière version Juno), elle dispose de tous les outils pour assurer le déploiement et la gestion d’une infrastructure cloud. OpenStack est compatible avec AWS. Le projet est développé par la Fondation OpenStack, organisation non commerciale dont Red Hat est un contributeur majeur avec sa suite Red Hat Enterprise Linux OpenStack Platform.

CloudStack : d’abord créé par Citrix (et commercialisé sous le nom Cloud.com), sa session à la fondation Apache en a fait un concurrent sérieux à OpenStack. Cette plateforme dispose de toutes les fonctionnalités nécessaires : outils d’orchestrations, NaaS, administration, interface web complète… Les hyperviseurs KVM et vSphere sont utilisés et XenServer/XCP pour la virtualisation. CloudStack est compatible avec AWS.

OpenNebula : cette plateforme permet de centraliser la gestion d’une infrastructure cloud. Il s’agit d’un ordonnanceur des différentes couches de l’infrastructure : réseau, supervision, sécurité, stockage. Elle supporte les hyperviseurs Xen, KVM et VMware et est compatible avec AWS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dauphine Expert